Thématique
Modalité
Lieu

Cabinet de recrutement, comment choisir ?

recruter un nouveau collaborateurComment choisir son cabinet de recrutement? Sur quels critères se baser ?

Certains chefs d’entreprises et managers choisissent de passer par un cabinet de recrutement pour trouver le collaborateur idéal.

La France est cependant encore loin derrière son voisin britannique quand il s’agit de faire appel aux professionnels du recrutement,car seules 40% des entreprises utilisent ce service contre 70% en Grande Bretagne (enquête RH Advisor, 2014*).

Pourtant, si vous êtes à la recherche du candidat idéal, les cabinets de recrutement peuvent être d’une grande aide en vous faisant gagner du temps et… de l’argent ! 

Alors pour ne pas vous tromper, voici quelques conseils pour  trouver votre prochain partenaire recrutement.

Réfléchir et définir la mission du cabinet

Recruter un nouveau collaborateur mérite une période de réflexion durant laquelle il faut se poser les bonnes questions : quelle est la situation de l’entreprise ? Quel est son projet? Quelles compétences sont requises pour le poste? Définir ses besoins constitue une étape essentielle dans ce type de démarche. 

Vous devez ensuite déterminer le poste avec l’équipe RH et le consultant. Rendez-vous disponible et ouvert au dialogue afin d’expliquer clairement vos attentes, vos besoins et de définir les missions du poste recherché. A l’inverse, soyez attentif aux conseils du consultant et ouvert d’esprit. Vous devez vous sentir impliqué dans la mission.

Enfin, mettez-vous d’accord avec le consultant sur sa mission. Certaines entreprises choisissent de confier la partie « sourcing » au cabinet et garder la partie « entretiens » en interne.

Une fois le recrutement terminé, un cabinet de recrutement sérieux vous recontactera afin de recueillir vos impressions sur le candidat retenu. De votre côté, n’hésitez pas à lui poser des questions durant toutes les étapes du recrutement.

 

Evaluer la notoriété et la réputation

Choisir un bon cabinet de recrutement nécessite un minimum de recherches sur sa réputation et sa notoriété. Vous pouvez faire des recherches sur internet ou utiliser votre réseau RH. Le bouche à oreille peut également vous aider à vous décider. Selon l’enquête de RH Advisor menée durant l’été 2014*, 61% des entreprises choisissent leur cabinet de recrutement selon leur réputation et 26% grâce au bouche à oreille. Enfin soyez attentif aux références du cabinet. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à demander leurs coordonnées et à les appeler.

 

Se renseigner sur l’appartenance à un syndicat professionnel ou une association

Certains cabinets appartiennent à une association ou à unRecruter un cabinet de recrutement syndicat professionnel, ce qui prouve que le cabinet a accepté qu’un tiers porte un regard externe sur ses méthodes de travail, ses comptes... Il s’agit d’un bon indicateur pour juger du sérieux d’un cabinet même s’il existe des cabinets de très bonne qualité et qui n’appartiennent pas à un syndicat.

Le Syndicat du Conseil en Recrutement (Syntec) rassemble plus de 140 cabinets de recrutement et veille à ce qu’ils respectent certaines règles de déontologie. L’Association professionnelle A compétence égale regroupe des membres qui s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination à chaque étape du recrutement en respectant la charte éthique de l’association. L’Association mondiale de cabinets de conseil en recherche de cadres supérieurs et de dirigeants par approche directe, (en anglais AESC) a pour objectif d’aider notamment ses membres dans leurs relations avec leurs clients. Le Club des Chasseurs de têtes regroupe également de nombreux cabinets de recrutement. Enfin, vous pouvez aussi décider de faire appel à un cabinet de conseil qualifié. Par exemple, la certification OPQCM, délivrée par l’organisme indépendant ISQ, a pour objectif de reconnaître le professionnalisme des cabinets de recrutement.

 

Se faire comprendre

Le cabinet de recrutement doit également pouvoir comprendre votre culture d’entreprise, votre activité et votre métier. Prenez le temps d’échanger avec le consultant sur vos valeurs et votre culture d’entreprise car c’est lui qui va vous représenter auprès des candidats potentiels.

Il faut mieux privilégier la qualité des CV que la quantité. Cela ne sert à rien de recevoir plusieurs dizaines de CV s’ils ne correspondent pas à vos critères en termes de profil, mobilité et rémunération.

Enfin, veillez à ce que le cabinet respecte les règles de non-discrimination et d’éthique professionnelle.

 

Comprendre les outils et les méthodes de travail

Les outils et les méthodes de recrutement sont essentiels dans la recherche du candidat idéal. Avant de choisir un cabinet, posez-vous des questions sur les moyens dont il dispose: quels sont ses outils de travail ? Sur quelle plateforme les annonces seront-elles diffusées ? Qui sera chargé de la recherche des candidats ? Qui traitera les candidatures ? Un cabinet sérieux sera en mesure de répondre à toutes vos questions concernant ses outils et méthodes de travail.

 

Etablir un bon contact humain

Le choix d’un cabinet se fait également en fonction des qualités humaines et du contact qui se crée entre les différents interlocuteurs. Vous devez partager une vision commune des procédures à suivre et du déroulement de la mission. Etablir une relation de confiance est primordial quand il s’agit de recrutement alors laissez aussi parler votre intuition !

 

Evaluer le coût de la mission

Recruter Le coût que représente un cabinet de recrutement n’est pas un facteur négligeable. C’est même sur ce critère que la plupart des entreprises renonce à faire appel aux services des professionnels du recrutement. En même temps, il faut évaluer le coût que représente un recrutement raté en interne en termes de temps et d’argent. Recruter un nouveau collaborateur demande de la disponibilité et doit devenir un projet prioritaire. Il est donc parfois plus rapide, plus rentable et plus sûr de faire appel à un prestataire externe.

Le coût d’une mission est très variable et dépend de différents facteurs : localisation, type de recherche, difficulté du recrutement. Différents modes de rémunération du consultant existent tels que le forfait ou un pourcentage du salaire du recruté. Mettez-vous d’accord sur un tarif avec le consultant. Une expertise et une implication importante de la part du cabinet ainsi que des moyens adaptés doivent permettre de justifier un tarif plus élevé. Enfin, n’hésitez pas à comparer les tarifs de plusieurs cabinets.

*Enquête menée par RH Advisor durant l’été 2014 et réalisée sur 96 dirigeants, DRH, directeurs et responsables recrutement.

 Trouvez une formation en recrutement

Cabinets de recrutement:



Besoin d'aide ?

devis formation gratuit

Inscription à la newsletter
Vous souhaitez rester informé sur l'actualité la formation professionnelle ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en laissant votre adresse ci-dessous.
Nos interview exlusives
Partenaire

Topformation gère la rubrique formation professionnelle sur :