Version : Mobile

Votre formation financée à 100 % par l’État pendant la crise sanitaire : comment ça marche ? En savoir plus. 

Un projet révolutionnaire

Aujourd’hui, de simples compétences de base en informatique ne sont plus suffisantes ; il est parfois nécessaire d’avoir des connaissances en langage informatique et en programmation, que vous souhaitiez décrocher un poste plus technique ou simplement pour travailler dans le Web. Malheureusement, les formations dans ce domaine sont souvent onéreuses et pas toujours adaptées à votre profil.

C’est ce triste constat qui a mené à la création de The Hacking Project ; avec ce nom en référence à l’esprit d’entraide, d’innovation et d’ingéniosité des « pirates » du Web, Félix Gaudé et Charles Dacquay ont voulu lancer un organisme de formation d’un tout nouveau genre. 

Pour ces deux experts en pédagogie et en entrepreneuriat, l’éducation doit être facile d’accès et est trop importante pour être confiée à des organismes motivés exclusivement par le profit. C’est pour cela qu’ils se sont entourés d’une équipe de passionnés pour mettre au point un projet unique, basé autour d’une pédagogie révolutionnaire, le peer learning.

Le peer learning, qu’est-ce que c’est ?

Inspirée de la méthode d’apprentissage de l’école 42, l’équipe de The Hacking Project a mis au point une pédagogie fondée sur l’apprentissage entre pairs, ou peer learning en anglais. Cette méthode innovante consiste à favoriser l’échange entre élèves, en supprimant les professeurs pour permettre aux apprenants de se concentrer sur le partage de connaissance avec leurs pairs. Des cours structurés et des projets sont quotidiennement donnés au “moussaillons”. 

Ce modèle plutôt inédit (seule formation de ce type au monde) est donc facile à répéter sur l’ensemble du territoire, à moindres frais. Chaque apprenant est assigné à un groupe, en fonction de sa ville, avec qui il apprendra et collaborera au cours des douze semaines que dure la formation, avant de passer par une évaluation pour valider ses acquis à la suite d’un final project.

Le programme

Un format innovant, c’est très bien, mais qu’apprend-on exactement à The Hacking Project ? Toujours dans un souci d’ouverture et d’accessibilité à tous, une première semaine gratuite est proposée, durant laquelle les apprenants découvriront les bases des codes HTML et CSS, nécessaires à la création d’un site Web. Une semaine intense pour apprendre à mettre un site en ligne, utiliser des outils de pros comme Git, GitHub et Bootstrap, et recréer la page d’accueil de Google à l’identique en guise d’exercice pratique !

À la fin de cette première expérience, les apprentis hackers peuvent signer pour une formation poussée sur 11 semaines, proposée au prix de 350 € en early bird (les places sont limitées) ou de 500 € (payable en trois fois). Durant ce cursus pointu, ils apprendront à maîtriser d’autres langages informatiques, comme Ruby et JavaScript, à manipuler des bases de données, créer des bots et des applications, automatiser des tâches, utiliser une charte graphique et bien d’autres choses. Les trois dernières semaines sont consacrées au stage final, pendant lequel les apprenants devront créer deux sites Web.

Plus de 1 243 participants dans 25 villes et sept pays ont déjà pris part à cette expérience ; 50 % d’entre eux ont monté leur boîte, 40 % ont profité de leurs nouvelles compétences pour s’épanouir dans leur métier et les 10 % restants sont devenus développeurs. Et vous, quel est votre objectif ?

Venez donc découvrir comment The Hacking Project révolutionne les méthodes d’apprentissage, tout en apprenant des compétences désormais incontournables en programmation et développement !

Voir toutes les formations de The Hacking Project

Contact

The Hacking Project

9 rue Bergère
75009 Paris

 Afficher le numéro

Avis

Soyez le premier à laisser un avis sur cette formation !