Version : Mobile

Face à la montée du stress et à la baisse de motivation, que faire ?

Philippe RodetLe docteur Philippe Rodet, médecin urgentiste et aujourd’hui consultant, s’intéresse à l’interaction entre la motivation et le stress. Il a accepté d’écrire une chronique exclusive pour Topformation.

Comment reconnaitre les premiers signes de stress ? Comment se protéger des effets du stress et comment protéger autour de soi ? Pourquoi la question du stress et de la motivation est importante pour les entreprises ? Découvrez ses précieux conseils !

En France, de plus en plus de salariés sont victimes du stress alors qu’un nombre croissant d’entre eux voient leur motivation diminuer.

Selon un sondage Opinionway d’octobre 2012, 63% des salariés français éprouvent du stress au travail. Quant au BIT, il estime que l’absentéisme, le turnover, la « perte de qualité » liés au stress représentent 3 à 4% du PIB des pays industrialisés. 

Parallèlement, selon le baromètre Edenred-Ipsos de 2013, près de 40% des Français ont vu leur motivation au travail chuter en 2013.

Comment reconnaître un haut niveau de stress? 

  • Il peut s’agir de signes physiques à l’image des tensions musculaires, de maux de tête, d’une fatigue importante, de troubles du sommeil (une hormone du stress, le cortisol, est une hormone stimulante qui gêne le sommeil), de modifications de l’appétit.
  • Ce peut être des signes intellectuels comme des difficultés de concentration, de mémorisation, de décision… Une étude assez récente, menée par l’équipe de Lisa Vizer de l’University of Maryland, Baltimore County, a montré que le stress modifie même la manière dont on utilise le clavier de notre ordinateur.
  • Des signes émotionnels sont également évocateurs. Ainsi, de l'irritabilité, de l'anxiété et de la tristesse sont révélateurs. Globalement le stress rend plus agressif, plus irritable, plus anxieux, plus triste...
  • Enfin, le stress peut favoriser l’émergence de signes comportementaux à l’image des comportements addictifs (alcool, tabac…) et d’une tendance à l’isolement, à la précipitation, au désinvestissement…

Le stress ne favorise pas l'action coordonnée et réfléchie, loin de là. Il va entrainer une forme de précipitation, souvent inefficace et qui viendra favoriser le désinvestissement.

La présence d’un seul de ces signes n’est pas évocatrice. En revanche, si vous présentez plusieurs de ces signes ou si l'un de vos proches ou un de vos collègues est dans ce cas, cela peut signifier que le niveau de stress qu’il subit est important.

La connaissance de ces signes permet d’être plus vigilant vis à vis de soi-même, de ses proches ou de ses collaborateurs, dans une logique de "vigilance partagée".

Comment diminuer son propre niveau de stress ?

Plusieurs moyens aident à diminuer les effets du stress.

  • Parmi ceux-ci, on peut citer l’activité physique régulière et modérée : marcher, monter des escaliers…
  • Il est également possible de jouer sur l’alimentation : éviter les apports en sucre et en sel en dehors des repas, enrichir son alimentation en antioxydants naturels (fruits rouges, melons, tomates, papaye…) et en probiotiques (yaourts enrichis en probiotiques, fromages fermentés…).
  • L’un des moyens simple consiste à apprendre à faire la part des choses. Avant de se coucher, il est efficace de prendre une feuille de papier et de la séparer en deux colonnes, dans lesquelles on note les éléments négatifs de la journée dans l’une, et les éléments positifs dans l’autre. Parmi ces éléments positifs, on repère les trois les plus significatifs à ses yeux et, lorsque l’on se couche, on se force à penser à ces trois éléments. Après quelques jours, on se sent mieux, et au bout de quelques semaines, le gain, en termes de sérénité, est tout à fait significatif. Cette stratégie transmise à des informaticiens d’un grand groupe bancaire français a donné naissance à SMYLIFE, une application gratuite destinée à aider le plus grand nombre à y recourir.
  • Globalement, la culture des petits plaisirs est aussi efficace. Ainsi, regarder un beau paysage, contempler un aquarium, lire un livre, écouter de la musique, marcher en forêt, promener son chien… aidera à diminuer les effets du stress.

Diminuer le stress des collaborateurs est d’autant plus une mission de l’entreprise que cela peut passer par une augmentation de la motivation.

L’entreprise a tout intérêt à donner l’impulsion : nombre de ses collaborateurs sont fragiles et démotivés et la performance de celle-ci s’en ressent.

Si l’entreprise doit aider ses collaborateurs à savoir diminuer leur propre niveau de stress, elle doit aussi leur faire toucher du doigt l’ardeur inhérente à la motivation. Elle doit leur expliquer pourquoi les principes de base du management doivent être cultivés.
Il ne suffit pas de dire, il faut donner du sens à vos collaborateurs, fixer des objectifs ambitieux et réalistes, penser aux encouragements et à la gratitude, cultiver le sentiment de justice, reconnaitre d’éventuelles maladresses comportementales... Il est essentiel d’expliquer pourquoi ces éléments sont les clés de la réussite individuelle, de la cohésion, de la créativité et de la santé.

L’entreprise doit faire en sorte que ces principes soient puissamment contagieux en interne comme en externe. C’est à ce prix que l’entreprise pourra aider à faire émerger un nouvel enthousiasme, un nouveau rêve.

Sous l’influence de son DRH, Yves Desjacques, le Groupe Casino œuvre à la mise en place de cette approche…

Depuis trois ans, la Groupe Casino travaille à la sensibilisation de ses managers. Cela a commencé par le Comité Exécutif du Groupe puis les Comités de Direction des filiales et a concerné ensuite les directeurs et sous directeurs de ses magasins. Des actions spécifiques et efficaces sont menées (ouvrage, newsletter, site intranet, application pour téléphones mobiles …) par la direction de la Communication Interne et par la direction de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise. Il est actuellement en train de réfléchir à son extension à l’extérieur…

Quel est le rôle de la formation ?

Il semble important de permettre aux managers de mieux connaître le stress, ses mécanismes, ses signaux faibles ainsi que les moyens de se protéger soi et de protéger ses collaborateurs tout en les invitant à être vigilant vis-à-vis de la motivation de ceux-ci. Comme il s’agit d’un changement de comportement, il faut mettre en place un système d’incitations afin d’améliorer l’efficacité des formations en gestion du stress.

 Trouvez une formation en gestion du stress

Dr Philippe Rodet, Le bonheur sans ordonnance – Editions Eyrolles – 2015

A propos de l’auteur

Parcours atypique d’un médecin urgentiste.

Le parcours de Philippe Rodet s’est construit au fil de stages et de rencontres. Durant ses études de médecine, il assiste à une conférence de Christian Lemoine, Président fondateur du CRECI (Centre de Recherche et d’Etude sur la Communication Industrielle) et commence à s’intéresser à la question de la motivation.

Philippe Rodet décide alors d’expérimenter les effets des leviers de motivation sur les jeunes en situation difficile puis sur les sportifs de haut niveau et enfin dans des situations de conflits lors de plusieurs missions humanitaires. Il arrive à la même conclusion : les différents leviers de la motivation permettent de diminuer les tensions et le stress et de maintenir la cohésion d’équipe.

A son retour en France, il s’intéresse à la question de la motivation à l’échelle collective. Il constate avec l’Académicienne Jacqueline de Romilly, spécialiste de la Grèce Antique que cinq siècles avant JC, la question de la motivation existait déjà. Thucydide a ainsi écrit : « La cité sera mieux défendue par la motivation de ses habitants que par l’épaisseur de ses murs ».

Ces dernières années, Philippe Rodet s’est penché sur le monde de l’entreprise. Il considère qu’en donnant un sens au travail des collaborateurs et en améliorant leur autonomie, le stress diminue. En 1998, Philippe Rodet écrit son premier livre « L'ardeur nouvelle ». En 2008, il arrête définitivement la médecine pour se consacrer à son métier de consultant (fondateur de Bien-être et Entreprise).

 A lire également: "Le bien-être au travail, un sujet d'actualité"



Autres articles qui pourraient vous intéresser

Mis à jour: 23/01/2020

Jozz, l'humain avant tout

Rencontre avec Cyril, fondateur de cet organisme de formation spécialisé dans le bien-être au travail.

En savoir plus
Mis à jour: 13/12/2019

L’optimisme au travail booste la performance de votre entreprise

JOZZ, organisme de formation spécialisé dans le bien-être, nous parle de l'optimisme, facteur de performances dans l'entreprise. 

En savoir plus
Mis à jour: 26/02/2018

Diversité et inclusion : réflexions générales et solutions personnalisables à l’IPAG

Réflexions générales et solutions personnalisables à l’IPAG. Interview avec Maria Giuseppina Bruna, directrice de la chaire « Entreprise inclusive » de l’IPAG Business School par ailleurs directrice de l’Ethique et de la RSE de l’IPAG qui présente les enjeux et démarches de la chaire.

En savoir plus

À LA RECHERCHE D'UNE FORMATION ?

Nous vous orientons vers la formation idéale !

OBTENEZ UN DEVIS

Inscription à la newsletter
Vous souhaitez rester informé sur l'actualité la formation professionnelle ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en laissant votre adresse ci-dessous.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :