Version : Mobile

5 raisons pour lesquelles les entrepreneurs échouent durant les premières années

848 200 : c’est le nombre d’entreprises qui ont été créées en France en 2020, un nouveau record d’après l’INSEE. L’entrepreneuriat attire plus que jamais, notamment le statut de microentrepreneur qui connait une forte hausse. Une bonne nouvelle pour l’économie et pour tous ces professionnels qui se sont lancés dans l’aventure de la création d’entreprise !

D’autres statistiques viennent cependant ternir le tableau : toujours selon l’INSEE, 25 % des entreprises échouent au cours de leurs 2 premières années de vie, et près de 50 % n’atteignent pas les 5 ans.

Accepter le risque d’échec et savoir rebondir

Nous sommes tous confrontés à la peur de l’échec durant notre vie professionnelle. Si parfois elle nous motive à donner le meilleur de nous-même, elle peut aussi se révéler paralysante et impossible à dépasser.

Se lancer en tant qu’entrepreneur est toujours une prise de risque. On dit parfois qu’il faut passer par une succession d’échecs et de remises en question pour atteindre la réussite. Ce processus servirait à confronter son idée à la réalité et à la refaçonner jusqu’à atteindre le résultat final : un produit ou service qui répond à un besoin, rencontre sa cible et se fait une place parmi la concurrence.

Se servir de l’échec pour rebondir ? Souvent plus facile à dire qu’à faire pour un jeune entrepreneur dont les moyens financiers sont limités. Accepter l’erreur est une étape essentielle de l’aventure entrepreneuriale, mais certaines causes d’échec classiques peuvent être évitées avec une bonne préparation.

Les 5 raisons de l’échec des jeunes entreprises

Une idée non connectée à un besoin

Vous pensez peut-être avoir trouvé l’idée du siècle, mais y a-t-il un marché pour ce produit ou service ? Il est primordial de s’assurer qu’il réponde à un besoin existant et que la base de clients potentiels est suffisamment large. Ne faites pas partie de ces entrepreneurs tellement passionnés par leur produit qu’ils en oublient de le tester.

Une fois le besoin confirmé et la clientèle identifiée, intéressez-vous à la concurrence. Si elle est forte, assurez-vous que vous avez les moyens de vous différencier. La concurrence parait inexistante ? Attention, ce n’est pas forcément bon signe, il n’y a peut-être pas suffisamment de clientèle.

L’absence d’un business plan solide

Le business plan est un outil qui va rassembler toute la stratégie de l’entreprise. Il sert à définir le projet, à identifier les personnes impliquées et à cadrer les étapes du développement.

C’est une feuille de route précieuse pour soi-même en tant qu’entrepreneur, mais aussi pour tous les acteurs qui vont graviter autour du projet : les collaborateurs, les banques, les fournisseurs, les prestataires…

Le business plan est le socle de votre projet, sa solidité est une condition essentielle à la réussite. Il comprend des volets économiques et financiers qui permettront de vous aider dans vos décisions d’investissements, d’assurer votre rentabilité et d’anticiper l’expansion de votre entreprise. Attention à ne pas suivre un plan trop rigide : une mise à jour régulière permettra de rester flexible et de s’adapter aux phases de développement et aux aléas.

Le manque de compétences

Certains entrepreneurs pensent qu’ils peuvent réussir car ils connaissent parfaitement leur produit et leur secteur d’activité. Un ancien employé de restauration qui crée son entreprise de traiteur a certes toutes les cartes en main pour proposer une prestation de qualité, mais est-il capable de développer son entreprise ?

Devenir entrepreneur, c’est endosser tour à tour plusieurs costumes : celui de vendeur, de comptable, de manager parfois… Difficile de se sentir à l’aise dans chacun d’entre eux, et pourtant, c'est essentiel ! Pour combler ses lacunes, deux solutions : sous-traiter certaines tâches, ou se former pour développer ses compétences.

>> Découvrez notre sélection de formations CPF pour entrepreneurs

Une mauvaise gestion des finances

La levée de fonds est idéale pour effectuer les investissements initiaux nécessaires au lancement du projet. Votre argumentaire ainsi qu’un business plan solide vous permettront de convaincre les investisseurs, y compris dans le cadre d’une campagne de crowdfunding. Mais réussir sa levée de fonds n’est pas gage de succès ! Au contraire : beaucoup d’entrepreneurs profitent de cette entrée de capitaux pour s’engager dans un développement trop rapide (investissement, embauche…) qui va fragiliser l’entreprise.

La maitrise et la planification de vos flux de trésorerie à moyen et long terme vous permettront de faire face et d’honorer vos engagements (remboursement de prêt bancaire, paiement des fournisseurs…)

Gardez un œil sur vos sources de financement, l’évolution de vos coûts et votre tarification pour maintenir l’équilibre financier.

>> Comparez et trouvez votre  formations en comptabilité

Un plan marketing défaillant

Votre clientèle cible connait-elle vos produits ? Définir une stratégie marketing multicanal vous permettra d’atteindre les bonnes personnes au bon moment, et ainsi d’augmenter vos ventes. Le marketing n’est pas un détail de la stratégie de développement de l’entreprise : faire l’impasse ou passer du temps sur des tâches superflues (créer des cartes de visites alors que son audience est principalement en ligne, par exemple) peut être fatal pour l’entreprise.

Un site internet ainsi qu’une présence sur les réseaux sociaux sont indispensables dans la plupart des secteurs aujourd’hui. En partageant des contenus engageants, vous parviendrez à vous créer une image de marque, à atteindre de nouveaux clients et à fidéliser votre base.

Vous souhaitez avoir toutes les cartes en main pour devenir un entrepreneur à succès ? Des experts de la création d’entreprise vous partagent les bonnes pratiques et les erreurs à éviter lors d’un webinaire inédit le mercredi 28 septembre à 14 h !

>> Découvrez nos formations en web marketing 

Je m’inscris gratuitement sur Webikeo


Autres articles qui pourraient vous intéresser

Mis à jour: 19/11/2019

Rencontres autour de l'entrepreneuriat, du côté des organismes de formation : Nicolas Brezillon

« Un bon entrepreneur fait preuve d’initiative, de créativité et d’adaptabilité » : rencontre avec Nicolas Brezillon, responsable pédagogique chez Ionis.

En savoir plus
Mis à jour: 29/08/2022

Digital nomad : du rêve de voyage à la réalité

Qui sont les digital nomads ? Quelles sont les clés du succès pour concilier voyage et travail au quotidien ? Découvrez la réalité des digital nomads d'aujourd'hui.

En savoir plus
Mis à jour: 09/11/2019

Rencontres autour de l'entrepreneuriat : Emeric de Waziers

Persévérance et motivation sont les principaux ingrédients pour se lancer dans la création d'entreprise, selon Emeric de Waziers, CEO de Wingly.

En savoir plus
Quelle formation recherchez-vous ?

Nous mettons notre expertise à votre service pour vous aider à trouver la formation idéale pour vous ou vos collaborateurs. 

J'obtiens un devis

Formez-vous à distance !

Développez vos compétences depuis chez vous grâce à l'une des 5 000 formations disponibles en ligne.

formation distance

Je trouve ma formation

Le meilleur de la formation pour vous
Une fois par mois, des témoignages inspirants, des articles et une sélection de formations du moment directement dans votre boite mail.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :