Version : Mobile

Des formations pré-embauche pour des nouvelles recrues opérationnelles

Formation professionnelle, POE, Préparation opérationnelle à l’emploi, AFPR, Action de formation préalable au recrutementLargement méconnus, les dispositifs POE (Préparation opérationnelle à l’emploi) et AFPR (Action de formation préalable au recrutement) se révèlent pourtant particulièrement utiles pour les personnes visant un emploi pour lequel il leur manque une compétence en particulier ou pour les entreprises qui ont en vue un candidat presque parfait.

« Le POE et l’AFPR sont basés sur le même principe, pose tout d’abord Eric Drouy, directeur de l’ingénierie pédagogique et financière chez Agiss Formation. Il s’agit de répondre au besoin d’adaptation des compétences en formant sur un point spécifique les demandeurs d’emploi qui ont trouvé un poste leur correspondant mais pour lequel il leur manque un savoir-faire, par exemple la maîtrise d’un logiciel spécifique. » Le POE concerne plutôt les entreprises qui recrutent en CDI ou en CDD pour au moins douze mois, alors que l’AFPR est à favoriser pour les contrats d’une durée de six à douze mois. Par ailleurs, le POE peut être collectif.

Des arguments de poids

Pour les demandeurs d’emploi, « cela peut être un très bon argument face à un employeur qui apprécie votre profil mais qui remarque qu’il vous manque une compétence. Nous avons récemment eu le cas d’une personne qui souhaitait être embauchée dans la vidéo surveillance et d’un employeur qui était prêt à la recruter s’il ne lui avait pas manqué un savoir-faire sur les courants faibles et sur une partie de la maintenance. Ces dispositifs ont été mis en place précisément pour répondre à ce genre de cas. » Ils peuvent vous permettre de vous former jusqu’à 400 heures et vous rendent opérationnel immédiatement, un atout indéniable pour l’entreprise que vous pouvez mettre en avant au cours de l’entretien, en faisant remarquer que le courant passe bien et qu’il serait dommage de se priver d’une potentielle collaboration fructueuse pour un détail qui pourrait être réglé en deux semaines !

En proposant cette solution, n’oubliez pas de rappeler à l’employeur que l’entreprise n’aura rien à débourser pendant toute la durée de la formation puisque, contrairement à un contrat d’alternance par exemple, vous ne serez pas encore son salarié, et la formation sera financée soit par Pôle emploi, soit par l’OPCA concerné.

Des possibilités de formation en interne

Une partie de la formation peut même se dérouler en interne, une option prisée lorsque l’entreprise utilise des logiciels ou machines-outils très spécifiques et ne parvient pas à trouver de centre de formation proposant un stage adapté. Un système de tutorat peut ainsi être mis en place au sein de l’entreprise, ce qui lui permet en bonus de valoriser ses propres salariés et leur capacité à transmettre leur savoir.

Comment ça marche ?

La condition principale : l’offre d’emploi doit avoir été diffusée via Pôle emploi et l’entreprise doit avoir défini ses besoins avec précision afin d’identifier un ou des candidats intéressants. Par ailleurs, l’employeur faisant l’effort de vous attendre, évitez de profiter de la formation puis d’aller voir ailleurs ! Vous êtes logiquement engagé par une promesse d’embauche : « en tant que futur salarié, vous devez avoir déclaré que le poste vous intéressait, et de son côté, l’entreprise doit s’engager sur le fait de vous recruter à la sortie. »

Découvrir l'offre de formation d'Agiss Formation


À LA RECHERCHE D'UNE FORMATION ?

Nous vous orientons vers la formation idéale !

OBTENEZ UN DEVIS

Inscription à la newsletter
Vous souhaitez rester informé sur l'actualité la formation professionnelle ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en laissant votre adresse ci-dessous.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :