Version : Mobile

Efficacité professionnelle : de quelles formations avez-vous vraiment besoin ?

Choisir les meilleures formations pour améliorer son efficacité professionnelle

Lecture rapide, gestion des mails, gestion du temps, organisation du travail… En matière d’efficacité professionnelle, les choix de formation ne manquent pas. Comment choisir la plus adaptée à vos besoins ? 4 conseils pour faire le tri.

Auditer ses propres pratiques

La première étape pour définir vos besoins en matière d’efficacité professionnelle consiste à auditer vos propres pratiques en vous interrogeant sur ce que vous faites bien ou pas et en mettant vos collègues à contribution : ils vous aideront à y voir clair. Gestion du temps, qualité des écrits, prise de parole… Où sont vos faiblesses ?

Définir ses priorités

Parce que ces formations sont souvent considérées comme des formations de confort, elles peuvent être difficiles à défendre en entreprise. Les responsables formation préfèrent souvent proposer et financer des formations métier, qui sont perçues comme plus intéressantes en termes de retour sur investissement. La plupart des plans de formation limitent ces thématiques à 1 ou 2 stages par an et par personne. De plus, les 1, 2 ou 3 jours de formation ne suffisent pas : la pratique est importante pour s’assurer d’avoir bien acquis les techniques apprises. Alors allez d’abord au plus urgent.

Mesurer l’intérêt

Il faut distinguer l’utile du futile. Si un dirigeant souhaite améliorer sa prise de parole en anglais parce qu’il doit simplement présenter un speech de 5 minutes devant des partenaires, cela ne présente pas forcément de réel intérêt. Soyez raisonnable et visez l’accessible : si vous êtes très timide, vous ne deviendrez pas un conférencier hors pair en un an.

Se renseigner auprès d’anciens participants

Outre la méthodologie, le profil du consultant est important. En matière de prise de parole en public, il peut être maternant et accompagnateur, ou plus direct, avec l’utilisation de techniques d’improvisation ou de techniques théâtrales par exemple. Tous les styles ne sont pas adaptés à tous les publics, et le meilleur moyen d’avoir un aperçu en amont est d’en parler avec des personnes qui ont participé à ces formations.

Des enjeux crédibilité, conviction et efficacité

Hervé Rioche, responsable marketing chez GERESO

Hervé Rioche, responsable marketing chez GERESO« Notre gamme de formations en efficacité professionnelle est organisée en trois sous-domaines, chacun avec son enjeu spécifique. Tout d’abord, la communication écrite et son enjeu crédibilité. Même le plus intéressant des textes perd en crédibilité avec une orthographe ou une grammaire incertaine. Il existe aussi des techniques spécifiques, par exemple pour la rédaction de comptes-rendus qui exige un formalisme particulier. Ensuite, la communication orale, dont l’enjeu principal est la conviction. Peu importe ce que vous avez à dire, si vous l’exprimez mal ou sans y croire, le message ne passera pas. Il y a un engouement pour ces thématiques en ce moment, comme on le voit avec le projet de réforme du bac et son « grand oral » ou le succès des concours d’éloquence. Si les jeunes générations commencent à être bien formées sur ce thème, il n’en est pas de même avec les autres générations, qui prennent enfin conscience de l’importance de se mettre à niveau.

Enfin, l’organisation personnelle et son enjeu d’efficacité. Le principal objectif est de se libérer du temps pour faire des choses plus importantes, que ce soit en évitant de perdre une heure par jour à trier ses mails ou en optimisant le classement de ses documents. Pour animer toutes nos formations en efficacité professionnelle, nous veillons à recruter des consultants expérimentés et vraiment pédagogues, qui redonnent de la confiance aux participants, et leur donnent envie de progresser par eux-mêmes. »