Version : Mobile

La Full Démat' : une formidable opportunité

CFC Full Demat

C'est officiel, à partir du 1er octobre de cette année, le domaine des marchés publics va subir de grands changements, et avec lui toutes les collectivités et entreprises du secteur. CFC Formations a mis en place une formation de deux jours pour les aider à s'y préparer. Jérôme André, formateur et responsable des marchés publics qui est passé dans son service au 100 % électronique depuis plus de deux ans, fait le point sur les obligations légales et les obstacles à contourner. 

Que va-t-il se passer le 1er octobre ?

Les entreprises seront soumises à deux obligations principales, la dématérialisation à 100 % et l'open data. Pour la première, l'idée est d'abandonner complètement le papier afin de fluidifier et simplifier la passation des marchés publics des deux côtés, pour l'acheteur et pour l'entreprise. Pour la seconde, il s'agit de donner un accès libres aux données récoltées lors des appels d'offres.

Les acteurs concernés sont-ils prêts ?

Non. Certains sont plus ou moins prêts et reçoivent 10, 30, 40 ou 50 % des offres dématérialisées, mais d'autres en sont encore à 0. Sans préparation, en attendant simplement de voir ce qu'il va se passer au 1er octobre, ils risquent de rencontrer des problèmes. C'est la raison pour laquelle nous avons monté cette formation avec CFC Formations, pour aider les acteurs à anticiper ce changement. S'ils l'anticipent, ça ne sera pas si compliqué.

Comment se déroule la formation ?

C'est un cas pratique continu. L'idée est de donner une boîte à outils, que les participants pourront ensuite adapter à leur situation particulière, car tout le monde n'en est pas au même niveau. Chacun arrive avec ses propres problématiques, mais ce sont des problématiques qui se recoupent. Tout le monde rencontre plus ou moins les mêmes difficultés. Nous proposons aussi cette formation en intra. Dans ce cas, nous passons un peu plus de temps en amont à décrypter l'organisation en place afin de poser le cadre dès le départ, ce qui nous permet d'orienter la formation non plus sur toutes les possibilités, mais sur le cas particulier. Dans tous les cas, il y a une phase sur la levée des obstacles.

Quels sont ces obstacles ?

L'un des principaux est l'idée que les entreprises ne sont pas prêtes, ce qui fait que les collectivités et établissements publics ne se lancent pas de leur côté. Il faut convaincre les dirigeants, maires, et autres directeurs que si on donne aux entreprises les moyens d'y arriver, elles le feront. Le second obstacle est assez psychologique : il s'agit de l'abandon du papier. Le papier rassure et son abandon est anxiogène, alors qu'en réalité, la dématérialisation renforce la traçabilité et la sécurité des documents. Enfin, il y a potentiellement une obligation de repenser le système organisationnel, notamment avec l'open data, qui peut inquiéter. 

Que diriez-vous à ceux qui sont encore réticents ?

Lancez-vous ! Oui, il y a une obligation réglementaire, mais c'est surtout une formidable opportunité. Cela oblige les collectivités et établissements publics à se poser des questions d'organisation. En anticipant et en adoptant la full démat' dans mon service, j'ai clairement gagné en productivité et en rentabilité.

Découvrez les formations CFC Formations


À LA RECHERCHE D'UNE FORMATION ?

Nous vous orientons vers la formation idéale !

OBTENEZ UN DEVIS

Inscription à la newsletter
Vous souhaitez rester informé sur l'actualité la formation professionnelle ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en laissant votre adresse ci-dessous.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :