Version : Mobile

3, 2, 1… Les inscriptions pour le salon virtuel CPF sont ouvertes ! 🎉 Rendez-vous les 9 et 10 décembre prochains pour trouver une formation jusqu'à 100 % prise en charge ! Réservez gratuitement votre place ici

F3DF - L'importance de la formation dans l'innovation

Comment recréer les conditions de l’innovation en entreprise grâce à la formation ?

Parvenez-vous toujours à innover ? Si vous avez du mal à répondre à cette question, c’est probablement que la réponse est non. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne sera peut-être pas si compliqué de recréer les conditions de l’innovation. Pour répondre à nos questions sur l'innovation et la formation, Topformation.fr a pu échanger avec l'organisme de formation et intégrateur 3D F3DF. Florian Berthelot, responsable pédagogique, explique dans cette tribune comment les entreprises pourraient, de manière simple, booster leurs processus d’innovation.

Les sources de l’innovation

L’innovation est à la genèse de la plupart des entreprises. Elles ont pu voir le jour grâce à la rencontre entre une bonne idée et un besoin. Mais l’innovation, ça s’entretient. Et, lorsque les rouages de l’innovation rouillent, on assiste à des stagnations telles qu’a pu en connaître HP au début des années 2000.

Or, pour sortir de ce schéma, il suffit souvent de s’intéresser aux sources de l’innovation en entreprise. On en compte 3 principales : 

  • des équipes internes qui innovent dans une démarche R&D structurée ;
  • des jeunes qui apportent des compétences nouvelles et innovent par intraprenariat ;
  • des professionnels expérimentés qui parviennent à faire émerger des innovations de leurs pratiques.

Cette dernière source n’est pas forcément de celles qui créent des innovations de rupture, mais est cruciale dans la bonne marche du processus d’innovation en entreprise : 80% des innovations sont autres que technologiques. Et les professionnels expérimentés sont souvent à l’origine de ces innovations du quotidien, qui permettent de gagner en performance, de réduire la fatigue, ou encore de créer les conditions pour des innovations à plus grande échelle. Ils jouent également un rôle clé dans la canalisation des compétences nouvelles des plus jeunes dans des projets à forte valeur ajoutée. Ils sont l’huile sans laquelle les rouages de l’innovation perdent en efficacité.

Permettre à chacun de conserver son rôle d’innovateur en entreprise grâce à la formation

L’identification des différentes sources d’innovation permet de mettre en évidence la complémentarité de nos systèmes de formation. La formation initiale permet l’arrivée de compétences nouvelles au sein des entreprises (en particulier digitales), portées par des jeunes motivés. La formation professionnelle permet aux salariés plus expérimentés d’accompagner ces jeunes dans leurs démarches d’innovation, de parler le même langage qu’eux, et de développer des compétences pour être également moteurs dans cette dynamique d’innovation. Aussi performante soit notre formation initiale, la formation professionnelle sera donc toujours indispensable et doit donc être considérée comme un préalable à l’innovation.

Malheureusement, on constate encore trop souvent que les salariés ne parviennent pas à conserver ce rôle d’innovateur en entreprise, faute de formation professionnelle. C’est en particulier le cas au sein des PME, qui représentent pourtant la quasi-totalité du tissu économique français : 99,9 % des entreprises sont des PME-TPE, soit près de 50 % de l’emploi salarié. En dessous de 20 salariés, la moyenne d’accès à la formation professionnelle est de 30% environ dans des secteurs comme l’immobilier (BTP, construction, promotion immobilière) ou l’Industrie. Or la majorité (54%) des PME a moins de 20 salariés. Ce puissant levier d’innovation, et donc de croissance, reste donc largement inexploité.

Plus qu’un manque de volonté des salariés ou des entreprises, ce manque de formation professionnelle est souvent la conséquence d’un manque d’informations. On constate plutôt que, si les budgets disponibles sont conséquents, les financements ne sont pas toujours connus ou accessibles. Si l’existence du CPF (Compte Personnel de Formation) est aujourd’hui assez largement connue, quels professionnels savent vraiment qu’ils peuvent solliciter des aides auprès des OPCO (Opérateur de Compétences) ou de Pôle Emploi ? Quel pourcentage de salariés sait ce qu’est le FNE ou la Pro-A ? Et ne parlons pas de la manière dont il est possible de mobiliser ces dispositifs.

Quelles actions mettre en place pour relancer l’innovation en entreprise ?

La formation professionnelle n’est sans doute pas la seule clé de l’innovation en entreprise, en revanche, c'est probablement le levier le plus facile à activer aujourd’hui pour une entreprise. Les pouvoirs publics ont mis en place des financements pour que chaque professionnel puisse se former tout au long de son parcours, dont les entreprises n’ont qu’à se saisir pour lancer ou relancer des processus d’innovation.

Mobiliser davantage les différents modes de financement de la formation professionnelle, mais pas n’importe comment. À une époque où l’environnement économique et technologique évolue très vite, les professionnels ne devraient plus seulement se former à des outils, mais acquérir de véritables compétences transversales. Se former à des métiers et à des logiques plus que simplement à des logiciels ou à des machines.

Les organismes de formation professionnelle ont une responsabilité à assumer dans l’entretien de l’innovation au sein de nos entreprises. Tous devraient aujourd’hui proposer des formations construites dans cette logique. Cela se traduit dans le contenu, bien entendu, mais également dans les moyens pédagogiques mis en œuvre. Pour accompagner la transformation des entreprises et stimuler leur innovation, on doit mobiliser de nouveaux formats pédagogiques, de nouveaux outils de formation (e-learning, classe virtuelle, learning lab, social learning, serious games…).

La mise en place des conditions de l’innovation en entreprise a des conséquences sur l’épanouissement de l’entreprise comme des salariés, c’est donc un enjeu majeur pour tous, pour lequel nous devons collectivement nous engager.

Florian Berthelot


Autres articles qui pourraient vous intéresser

Mis à jour: 27/01/2021

Première résolution : la formation ! Découvrez les 5 bonnes raisons de vous former en 2021

Avec CentraleSupélec, découvrez les 5 bonnes raisons de se former en 2021. Entre formations et certifications de compétences, les choix pour booster sa carrière professionnelle sont nombreux !

En savoir plus
Mis à jour: 20/09/2021

Comment faire financer sa formation par son entreprise ?

Pour financer une formation professionnelle, il n'y a pas que le CPF ! En tant que salarié, vous avez chaque année la possibilité d’effectuer une formation financée au sein de votre entreprise.

En savoir plus
Mis à jour: 08/12/2020

Financer sa formation : les différents dispositifs

On a tous le droit de se former, à tout moment de la vie. Les solutions de financement sont nombreuses, selon son statut. Découvrez-les dans un document complet.

En savoir plus
Besoin d'aide ?

Nous vous orientons vers la formation idéale !

devis formation

J'obtiens un devis

Formez-vous à distance !

Développez vos compétences grâce à un large choix de formations disponibles en ligne.

formation à distance

Je me forme en ligne !

Le meilleur de la formation pour vous
Tous les mois, notre newsletter vous apporte les meilleures ressources pour trouver la formation idéale et rester au courant de l'actualité du secteur.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :