Version : Mobile

Comment se manifestent les mécanismes du stress ?

Le stress se présente comme étant un des risques psychosociaux en entreprise. Il peut se définir comme un phénomène d’adaptation du corps qui réagit à l’environnement qui l’entoure. Il peut donc influencer la qualité de vie au travail. La question se pose de savoir comment se manifestent les mécanismes du stress ? Et comment y faire face ? Dans cet article, Adaliance nous éclaire sur les différents mécanismes liés au stress. 

Qu’est-ce que le stress ?

Le mot stress désigne d’abord l’agent qui provoque la réaction, ensuite la réaction elle-même et l’état résultat de cette réaction. Dans tous les cas, celui-ci est considéré comme ayant un effet négatif sur le bien-être au travail.

Un état de stress apparait lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception d’une personne sur les contraintes liées à son environnement et celle qu’elle a de ses propres ressources afin d’y faire face.

Au niveau de la santé, il peut être défini comme un facteur de protection de l’organisme. Il préserve donc les différentes fonctions vitales ou organes vitaux comme le cerveau.

Cependant, une distinction doit être faite entre le stress et les autres risques psychosociaux.

Il y a d’abord, le mal-être qui est l’état émotionnel d’une personne associé au contexte organisationnel et relationnel. Quant à la souffrance au travail, elle fait référence à une dépression liée avec les contraintes professionnelles au sein d’une entreprise.

Enfin, le burn-out, qui est un syndrome désignant un état d’épuisement physique ou mental ressenti par les salariés.

L’action du stress sur le cerveau

Ce sont les stimuli qui agissent sur notre organisme dont le but est de provoquer un comportement propice à la sauvegarde.

Les stimuli atteignent ainsi les aires du cerveau réservé aux émotions et la coordination. Ils arrivent d’abord à l’amygdale, la partie du cerveau proche de l’hippocampe et sont indispensables pour ressentir et percevoir des émotions. Leur rôle principal est donc d’activer la réaction face aux angoisses et stress.

Puis, vient l’hippocampe qui participe à la régulation de l’humeur, l’apprentissage et l’adaptation à l’environnement.

Quant au cortex préfrontal, il est le centre de prise de décision et la base de notre sang-froid.

Ces différentes zones du cerveau vont donc réagir aux stimuli en libérant des neurotransmetteurs et des hormones.

L’implication des neurotransmetteurs et des hormones

Pour rappel, les neurotransmetteurs sont des molécules chimiques fabriquées par les neurones. Leur rôle est de favoriser le déclenchement des effets excitateurs ou inhibiteurs en période de stressante.

Quant aux neurotransmetteurs GABA, ils servent à réguler l’anxiété en diminuant l’activité des neurones sur lequel ils sont fixés. C’est sur ces récepteurs que vont agir les médicaments modulateurs tels que les benzodiazépines.

D’autres neurotransmetteurs agissent également sur le système d’alarme en cas de stress comme la sérotonine afin de réguler la température ou le sommeil, le glutamate qui va stimuler la mémoire.

Les mécanismes du stress à proprement dit

Dans cette partie, nous allons décrire les mécanismes du stress qui se déroulent en plusieurs étapes.

La phase d’alarme

Face au stress, la première phase est la réaction d’alarme. En effet, l’organisme va réagir immédiatement en libérant des hormones : adrénaline et noradrénaline. Ces dernières vont augmenter la fréquence cardiaque et la tension artérielle.

L’augmentation de la température du corps traduit cette alerte.

L’objectif de ces modifications est de préparer l’organisme à réagir en amenant l’oxygène aux organes.

Le stress va donc activer les cellules immunitaires pour se préparer au combat. Dans le cas où la situation de stress persiste, l’organisme va entrer dans la seconde phase.

La phase de résistance

Peu de temps après la phase d’alarme, de nouvelles hormones sont créées. Ces hormones en question vont apporter le taux de sucre dans le sang pour apporter l’énergie utilisée par le cerveau, le cœur, les muscles.

Dans cette situation, le système immunitaire va également être boosté pour répondre au stress et les dépenses énergétiques y afférente.

La phase d’épuisement

Si cette situation se prolonge ou s’intensifie, l’organisme va entrer dans la phase d’épuisement. Dans ce cas, il va être débordé à cause des hormones activatrices qui vont devenir néfastes.

Des douleurs vont ainsi apparaitre comme les coliques, les maux de tête ou les douleurs musculaires. Les troubles du sommeil vont aussi accentuer cette sensation d’épuisement.

Les différentes conséquences du stress

L’impact psychologique du stress dépend en grande partie de sa durée.

Il y a d’abord, le stress aigu qui est mobilisateur. En effet, l’attention se focalise sur la personne stressée. Les sens sont en alerte et la production d’hormones est rapidement gérée.

Le stress chronique, contrairement à ce dernier, affaiblit le corps de l’individu victime de stress.

Une tension de longue durée sécrète donc sans interruption ou sans repos du corps des hormones. La conséquence est l’épuisement qui risque d’être dangereux pour l’organisme.

Le stress chronique va donc impacter fortement la santé de la personne. En effet, l’épuisement va entrainer des maladies cardiaques ou augmenter la pression artérielle tandis que le stress chronique va se répercuter sur l’état émotionnel et par conséquent sur la qualité de vie au travail.

Comment gérer le stress au travail ?

La capacité d’adaptation est très importante pour faire face au stress dans l’entreprise. La gestion du celui-ci doit être individualisée.

Pour faire face aux souffrances au travail, le manager doit savoir écouter et détecter les premiers signes des effets néfastes du stress. Il est donc indispensable de comprendre la réaction des personnes concernées et de trouver un moment de dialogue par rapport à la situation stressante.

Une formation sur le développement de la qualité de vie dans l’entreprise est souvent nécessaire. 

Découvrez les formations d'Adaliance


Autres articles qui pourraient vous intéresser

Mis à jour: 23/01/2020

Jozz, l'humain avant tout

Rencontre avec Cyril, fondateur de cet organisme de formation spécialisé dans le bien-être au travail.

En savoir plus
Mis à jour: 09/12/2020

Se former avec Jozz : bien-être et bienveillance au sein de l’entreprise

La crise sanitaire a renforcé la nécessité d'un management bienveillant dans les entreprises. Jozz, cabinet de coaching et de formation, explique pourquoi.

En savoir plus
Mis à jour: 15/02/2021

L’autodétermination : un processus d’engagement individuel et dans les organisations

Hommes et Coopération nous parle de l’autodétermination, théorie aux nombreux bénéfices dans la vie professionnelle et le développement personnel.

En savoir plus
Quelle formation recherchez-vous ?

Nous mettons notre expertise à votre service pour vous aider à trouver la formation idéale pour vous ou vos collaborateurs. 

J'obtiens un devis

Formez-vous à distance !

Développez vos compétences depuis chez vous grâce à l'une des 5 000 formations disponibles en ligne.

formation distance

Je trouve ma formation

Le meilleur de la formation pour vous
Une fois par mois, des témoignages inspirants, des articles et une sélection de formations du moment directement dans votre boite mail.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :