Trusts et fiscalité française

Durée
7 heures
Prix
1 095 EUR HT
Prochaine session
Contactez l’organisme Tout voir
Modalité
En centre de formation
Durée
7 heures
Prix
1 095 EUR HT
Prochaine session
Contactez l’organisme Tout voir
Modalité
En centre de formation
Je veux en savoir plus sur cette formation

Description de la formation

EFE vous propose de mesurer la portée pratique et effective des dernières jurisprudences et contentieux en matière de Trust. Si vos clients ont constitué un trust alors le droit civil et la fiscalité française se posent comme un redoutable ennemi à son effectivité et efficacité. Malgré la mise en place en 2011 d’une législation spécifique, de nombreuses difficultés pratiques demeurent tant sur les transmissions que la déclaration des revenus et l’imposition à l’IFI. À la lumière de la pratique des trusts, nos experts en droit international privé et en fiscalité internationale échangeront avec vous leurs analyses pratiques.

Cette conférence exceptionnelle, organisée par EFE, est l’occasion unique de faire le point sur ces nouvelles problématiques techniques grâce à des exposés pratiques et des études de cas concrets de nos intervenants experts et pluridisciplinaires.

Prochaines sessions

1 Formation disponible

Contactez l’organisme

  • En centre de formation
  • France

Objectifs visés

  • Identifier et mettre en pratique les opportunités offertes par les trusts dans le cadre d’une gestion d’un patrimoine internationalisé
  • Définir de nouvelles stratégies patrimoniales pour accompagner vos clients en prenant en compte les spéciéités et contraintes des trusts
  • Maîtriser la pratique des trusts pour accompagner vos clients dans la gestion et la transmission de son patrimoine

Contenu

Trusts et fiscalité française : comment en assurer l’efficacité et l’effectivité ?

Que doit contenir le deed of trust ?

  • Quelles incidences de la nature du trust ?
  • Que faut-il prévoir dans la « Letter of Wishes » ?
  • Trust révocable vs trust irrévocable
  • Validité du trust : une appréhension autonome et indépendante ?

Comment le trust s’intègre et interfère-il avec le droit civil français ?

  • Quelles incidences des régimes matrimoniaux ? à quelles conditions faut-il prendre en compte le trust ?
  • Que faire de la réserve héréditaire ?
  • L’« ordre public français » : concrètement, quelles règles doit-on respecter ?
  • Que faire face à un conflit de norme ? Comment l’appréhender en droit international privé ?
  • Quelles sont les règles de jouissances des biens par le constituant, le trustee ou le bénéficiaire ?

Pourquoi utiliser le trust dans sa gestion patrimoniale ?

  • Le trust, la seule solution pour s’assurer d’une bonne gestion et transmission d’un patrimoine international ?
  • Gestion d’un patrimoine intellectuelle et artistique : quelles spécificités prévoir ?
  • Quelle protection des droits d’un mineur ?
  • Patrimoine immobilier, la bonne idée pour garantir une fructification sans frottement ?
  • Trust et mécénat : comment l’articuler avec la législation française ?

Comment se protéger face à un trust ?

  • Quelles actions possibles de la part des créanciers ?
  • Quelles actions mener face à un trust qui menace ses intérêts ?
  • Quels droits ont les héritiers écartés du trust ?
  • Quelle protection possible des actifs face au trustee ?
  • Quelles sont les limites à la liberté contractuelle ?

Imputation, rapport et réduction : comment intégrer le trust à la liquidation d’une succession française ?

  • Comment surmonter la logique successorale anglo-américaine face au droit français ?
  • Quelles obligations incombent au notaire ?

Matinée annimée par :
Thomas MAERTENS,
Notaire Associé
LACOURTE NOTAIRES ASSOCIÉS

Sarah GODECHOT-PATRIS, Professeur
UNIVERSITÉ DE PARIS 12 UPEC

Quel est le champ de la nouvelle obligation déclarative annuelle ?

  • Amende fiscale en cas insuffisances de déclarations des actifs placés dans un trust du conseil : quel montant et quel fonctionnement ?
  • Quels actifs déclarer : biens français ? Biens étrangers ?
  • Quelle valeur porter sur la déclaration ?
  • La constitution d’un sub-trust est-elle à privilégier ?
  • Quelle articulation entre les obligations du trustee et les contraintes du droit local ?
  • Quelle solidarité entre constituant et bénéficiaires ?

Entre le 120, 9° et le 123 bis : comment sont imposés les revenus issus des trusts ?

  • Qui déclare les revenus ? Quels revenus sont imposables en France ?
  • Quelles preuves et démonstrations effectuer pour éviter l’application de l’article 123 bis ?
  • Dans quelle mesure la constitution du trust impacte l’imposition des revenus ?
  • Quelle grille de lecture retenir ?

Trust et les impôts sur la fortune immobilière

  • Qui doit déclarer les actifs immobiliers ?
  • Que faut-il mettre en application pour bénéficier de la décision Courtois ?
  • Quelle distinction faire entre trusts imparfaits et trusts véritables ?
  • Comment traiter les cas des trusts irrévocables sans bénéficiaire actuel ?
  • Comment faire ressortir la valeur du patrimoine immobilier du trust ? Que faire lorsque les informations sont difficiles voire impossible à obtenir ?
  • Quel passif est déductible ?

Trust et transmission : comment sont pris en compte les trusts lors des successions ?

  • Que faut-il déclarer ?
  • Quel risque de reconnaissance du caractère fictif du trust ?
  • Quels vont être les problématiques conventionnelles ?
  • Quelles applications des protections des héritiers instaurées par le droit civil français ?

Quelles modifications mettre en place dans les trusts pour éviter les incertitudes sur leur traitement fiscal en France ?

Après-midi animée par :

Benoît BOHNERT, Conseiller d’État
CONSEIL D’ÉTAT

Bruno GOUTHIÈRE, Avocat Associé
CMS FRANCIS LEFEBVRE AVOCATS

Public Cible

  • Ingénieurs patrimoniaux
  • Notaires
  • Experts-comptables
  • Fiscalistes
  • Avocats
  • Gestionnaires de fortunes
  • Conseillers en gestion de patrimoine
  • Banquiers privés
  • Chefs d’entreprise
  • Family Officers

Cette formation vous intéresse ?

Je veux en savoir plus

Contactez l'organisme pour obtenir plus d'informations sur cette formation, gratuitement et sans engagement.

reCAPTCHA logo Ce site est protégé par reCAPTCHA de Google Règles de confidentialité et les termes et services de Google s'appliquent.
EFE - Édition Formation Entreprise
18-24 Rue Tiphaine
75015 Paris

EFE, leader de la formation inter entreprise

EFE délivre chaque année près de 950 modules de formation aux professionnels du secteur public comme du privé. Cet organisme se positionne comme l’un des leaders du marché de la formation continue des salariés, avec 35 000 personnes formées chaque année...

Apprenez-en plus sur l'organisme et découvrez toutes leurs formations