Version : Mobile

« Conduire un projet d’amélioration en toute autonomie »

Jean-François Dessaux, directeur de DynacentrixSuite au rachat de Sigma Plus, Dynacentrix propose de trouver la valeur cachée dans vos données et vos process. Le pôle formation propose un programme complet de conseil, formation et coaching en Lean Sigma Six, avec certification à la clé. Jean-François Dessaux, directeur, explique en quoi consiste cette méthode et quels sont les avantages de ce type de formations.

Qu’est-ce que Lean Six Sigma ?

C’est une méthodologie créée par Motorola, puis perfectionnée par General Electric et Texas Instrument et plus tard par Toyota. Elle permet d’améliorer la qualité globale du produit et des services par l’efficacité des processus, avec en tâche de fond l’amélioration en continue.

Parlez-nous de vos formations.

Nous en proposons plusieurs mais le cœur des demandes est : la Yellow Belt, qui correspond à une initiation, la Green Belt, le cœur de cible, qui permet de devenir chef de projet d’un projet Lean Six Sigma, et la Black Belt, pour devenir un expert et un référent dans l’entreprise et d’être soi-même formateur. La Black Belt met en œuvre des statistiques avancées. Nous sommes experts aussi en analyse de données notamment pour des projets de transformation et d’innovation comme l’industrie 4.0 et l’IoT Analytics.

Quels sont leurs points forts ?

Tout d’abord, quand vous faites une recherche sur internet, vous allez trouver pléthore de réponses. Pas facile de s’y retrouver. Je recommande les formations certifiantes et référencées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) avec un nombre de jours suffisant pour réussir la certification. La durée doit être en conformité avec la norme AFNOR, que seule une douzaine de sociétés en France suivent. Au niveau international, nous sommes certifiés Black Belt IASSC. IASSC est un label un peu comme le TOEIC pour l’anglais. L’an dernier, nous sommes devenus leader en France pour les certifications internationales et 4ème au niveau européen. L’explication est simple : nous sommes un pur player IASSC. Nous ne travaillons qu’avec eux pour la certification, contrairement à d’autres sociétés qui proposent plusieurs certifications en partenariat avec de grandes écoles françaises. C’est une obligation pour être éligible au CPF (Compte Personnel de Formation). Nous avons développé aussi des formations sur certains outils du LSS comme le 5S, AMDEC/FMEA, DFSS, DOE, et sur les statistiques en général…

Notre approche pédagogique et nos best practices font que nous avons de très bons résultats à la certification et par conséquent une très bonne satisfaction client, notamment RH. Notre proposition de valeur et notre positionnement font notre succès.

A qui s’adresse la formation Green Belt ?

La formation Green Belt Lean Six Sigma, vise un public composé de techniciens et ingénieurs des services qualité, production, exploitation, méthodes, R&D, maintenance, logistique, achats, commercial, marketing et relation client… Elle peut être organisée en inter-entreprises comme en intra. Grâce à elle, les personnes formées sont capables de conduire un projet d’amélioration au sein de leur entreprise en toute autonomie, avec des résultats visibles aussi bien d’un point de vue économique qu’au niveau de la qualité et de la satisfaction client. La certification dite « Projet » finit le parcours de certification.

Comment se déroule-t-elle ?

Chez nous, elle dure neuf jours et est divisée en trois parties. La première consiste en une introduction et une présentation de la méthodologie suivies du choix d’un thème de projet d’amélioration, d’une préparation du lancement d’un projet, de la présentation d’outils de traitement et de suivi des données… Vient ensuite la deuxième partie, où l’on apprend à détecter les causes de dysfonctionnement et à mettre en forme et présenter les données, toujours avec des mises en situations ludiques et interactives, du concret qui renvoie à la réalité professionnelle. La dernière partie se concentre notamment sur les statistiques de base, l’évaluation de la capacité du processus actuel et l’analyse des données collectées. Puis il y a les examens : une validation des acquis de connaissance via QCM Dynacentrix et la certification IASSC, d’une durée de 3 heures pour 100 questions à choix multiples.

Découvrez toute l'offre de formations de Dynacentrix


À LA RECHERCHE D'UNE FORMATION ?

Nous vous orientons vers la formation idéale !

OBTENEZ UN DEVIS

Inscription à la newsletter
Vous souhaitez rester informé sur l'actualité la formation professionnelle ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en laissant votre adresse ci-dessous.
Tous nos articles

articles formation professionnelle et continue

Découvrez nos articles sur les thèmes de la formation et de l'environnement professionnel 

 Accèdez aux articles

Topformation gère la rubrique formation professionnelle de :